Vivez San Fermín Vive San Fermín !

Vivez San Fermín Vive San Fermín !

Venez à Pampelune et profitez des fêtes les plus universelles : ici, vous êtes des nôtres.

Pampelune offre toujours quelque chose de spécial à découvrir pendant les fêtes.

Entre amis, en couple ou en famille. Entre amateurs de bonne chère, sportifs et amoureux des traditions. Vous êtes à la recherche d'une ambiance cosmopolite et de rues animées avec spectacles ou activités pour tous les publics ? Vous trouverez votre bonheur pendant les fêtes de San Fermín.

Préparez-vous à en prendre plein les yeux, ici on met le paquet.

Vous allez découvrir dans les lignes qui suivent les fêtes telles qu'on a l'habitude de les vivre, mais évidemment, elles reviendront petit à petit à nous, pour que l'agenda et l'esprit de cette célébration mondialement connue et si chère à la Navarre redevienne ce qu'elle était.

En attendant, il est l'heure de se remettre dans le bain et de faire le plein d'enthousiasme. Laisse-nous vous raconter tout ce que vous devez savoir pour être prêts pour la prochaine édition.

 

Les fêtes de San Fermín en chiffres

  • Avec

    204

    heures d'ambiance festive dans la capitale

  • Plus de

    800

    ans d'histoire et de tradition

  • Presque

    d'options pour en profiter à votre guise

Quelles fêtes de San Fermín vous intéressent ?

Une fête où accueil chaleureux et bonne ambiance sont les maîtres-mots.

Une fête où accueil chaleureux et bonne ambiance sont les maîtres-mots.

Pour vivre l’expérience au moins une fois dans sa vie

10 conseils pour profiter au maximum des fêtes de San Fermín

  • S'habiller en blanc et rouge

    Tenue officielle exigée : haut et jupe ou pantalon blanc, et pañuelico (foulard) et faja (ceinture) rouge. Carton rouge pour ceux qui ne suivent pas le dress-code.

    Pas besoin de vider son portefeuille, vous pouvez simplement porter vos vêtements blancs personnels et les rehausser avec les accessoires à trouver dans n'importe quel commerce de la ville.

  • Se glisser dans le Chupinazo

    Vivez le lancement des fêtes au beau milieu de la Plaza del Ayuntamiento. L'occasion de saisir un moment unique en son genre. Vous êtes prévenus : il faut avoir les reins solides.

    Pour ceux qui préfèrent une option plus tranquille, vous pourrez toujours suivre la retransmission en direct sur les écrans géants disposés à l'occasion dans le Parc Antoniutti, le Paseo Sarasate, l'Avenida Carlos III, la Plaza del Castillo et la Plaza de los Fueros.

  • Se lever tôt pour voir l'encierro

    Pour les curieux qui souhaiteraient voir l'encierro au premier rang, sachez qu'il faudra trouver une place sur la double clôture en bois installée sur le long du parcours, entre 6h et 6h30. C'est à partir de ces heures-là que les places s'arrachent que la visibilité est presque nulle.

    Vous pouvez également admirer l'entrée des taureaux au sein même des Arènes. Imaginez-vous arrivant à 7 heures et attendre en chantant accompagné de 20 000 autres personnes... Une expérience mémorable.

  • Courir l'encierro, pour les plus sportifs

    Après une nuit endiablée ? N'y pensez même pas. Si vous vous préparez pour courir, reposez-vous, prenez de bonnes baskets, entraînez-vous, choisissez un segment et n'oubliez pas de vous écarter à la fin lorsque vous atteignez les Arènes. Les segments les plus dangereux sont ceux de la montée de Santo Domingo, dû à la vitesse fulgurante des taureaux au départ, le virage de Mercaderes et son angle de 90 degrés et le Callejón, à cause de la foule de personnes provoquée par l'embouteillage à l'entrée des Arènes. Le trajet de 100 mètres reliant la Plaza del Ayuntamiento au virage de Mercaderes reste le segment le moins périlleux.

  • Profiter de l'ambiance festive et cosmopolite

    La capitale de la Navarre s'ouvre au monde entier pendant ces quelques jours, et les locaux se trouvent être de parfaits hôtes. Vous ne pourrez pas passer à côté de leur hospitalité, le bon vivre des peñas, la spontanéité des conversations de rue et l'atmosphère chaleureuse qui se dégage dans l'air.

    Notre conseil : profitez et honorez l'ambiance fabuleuse de Pampelune pendant les fêtes de San Fermín.

  • Préparer un almuercico type

    Un vrai de vrai : dans la rue ! Un rituel qui s'étend dans toute la ville, lorsque l'exaltation atteint tous les recoins de la capitale, et ce du 6 juillet, journée la plus mythique, jusqu'à la fin des fêtes. Ces déjeuners qui font tellement de bien...

    Les rues se pavent de groupes d'amis, assis autour de tables installées aux portes des bars et restaurants où s'empilent les plats : œufs au plat, riz à la tomate, jambon et tortilla... Les classiques ! Mais ne vous étonnez pas de trouver des fruits de mer et autres options plus gastro. Ici, on met les petits plats dans les grands !

     

  • Se procurer le programme officiel

    Un des éléments phare des fêtes de San Fermín. Outre la tradition qui invite à le conserver en souvenir, le programme vous informera de toutes les manifestations.

    C'est un incontournable pour vivre les fêtes dans leur intégralité et en choisissant les activités qui vous intéressent le plus : sport, culture, enfants, taureaux... 

  • Oublier la voiture, tout se fait à pied.

    Pampelune est une ville de taille moyenne et on fait généralement la fête dans le quartier historique et les alentours. Vous pouvez stationnez dans les quartiers voisins, dans le parking de votre hôtel ou dans les espaces spécialement réservés pendant ces jours-ci. N'oubliez pas de prendre les transports en commun si vous devez vous déplacer : ils sont disponibles 24h/24.

    Vous pourrez observer de vos propres yeux que les services communaux travaillent sans relâche nuit et jour pour que vous profitiez avec l'esprit libre. Pendant les fêtes de San Fermín, sécurité et propreté sont de mise. 

  • Réserver en avance

    Les possibilités d'hébergement sont multiples, et d'autant plus si vous cherchez à loger dans les communes des alentours. Voilà pourquoi nous vous conseillons de réserver bien à l'avance. Vous n'avez que l'embarras du choix : hôtels, pensions, auberges, gîtes ruraux, campings... et les options sont adaptées à toutes les bourses.

    Vous pouvez également opter pour faire la fête pendant la semaine, hors week-end, lorsque les rues sont moins bondées.

  • Faire une totale

    Venez profiter des fêtes de San Fermín et complétez votre séjour - ou terminez en beauté - avec quelques jours de repos au sein des havres de paix naturels de Navarre.

    Que diriez-vous d'un pur moment de détente au cœur de milieux spectaculaires comme la Forêt d'Iraty ou la Source de l'Urederra, de paisibles vallées comme les riveraines Ultzama et Baztan ou encore de paysages tout droit sortis de science-fiction comme les Bardenas Reales ? 

Petit dictionnaire San Fermín - français

Les fêtes de San Fermín ont leur propre jargon. Pour ne pas en rater une miette, voici quelques mots et expressions qui seront dans toutes les bouches ces jours-ci :

  • Almuercico

    Déjeuner populaire apprécié le 6 juillet, avant le Chupinazo.

  • Aperitivo

    Le traditionnel vermouth que l'on déguste sur la Plaza del Castillo, histoire de donner une touche spéciale à l'ambiance festive.

  • Cabezudos

    Personnage des Gigantes et Cabezudos. Figures les plus sérieuses, elles précèdent les Gigantes et ne donnent pas de coups.

  • Capotico

     « Intervention » de San Fermín pour qu'un ou une coureuse sorte indemne de l'encierro

  • Txistulari

    Membre de l'harmonie municipale qui joue du txistu ou du tamboril (type de tambour).

  • Chupinazo

    Pétard lancé le 6 juillet du balcon de la Mairie pour donner le coup d’envoi des fêtes

  • Dantzaris

    Danseurs qui interprètent les danses traditionnelles de Navarre.

  • Dianas

    Mélodies interprétées par des gaitas par l'harmonie municipale pour annoncer un nouveau jour de fêtes.

  • Encierro

    Course sur 825 mètres où coureurs et coureuses (mozos et mozas) s'élancent devant les taureaux jusqu'à leur arrivée dans les Arènes.

  • Gigantes

    Personnages les plus anciens de la procession, de 4,20 mètres de hauteur, composés de quatre couples de rois et reines.

  • Kilikis

    6 figures de la procession de Gigantes et Cabezudos, très appréciés par les enfants, qui s'amusent à les poursuivre et les frapper gentiment avec leurs armes.

  • Momentico

    Moment d'émotion de la procession lors duquel les Gigantes dansent au rythme des txistus (joueurs de flûte à une main) et des clochers bruyants de la cathédrale.

  • Mozo/Moza

    Jeune habitant(e) de la capitale qui célèbre les fêtes avec la tenue traditionnelle en blanc et rouge.

  • Pañuelico

    Foulard rouge que l'on noue au cou dès le lancement du Chupinazo et qui se porte tout le long des fêtes.

  • Peñas

    Groupe d’amis se constituant en société, avec un local pour s'y réunir et une txaranga (orchestre engagé pour la durée des fêtes). Considérées comme le moteur des Sanfermines, elles préparent et conditionnent les fêtes depuis le début du XXème siècle.

  • ¡Pobre de mí!

    Cérémonie de chagrin, où l'on chante cette mélodie dans la Casa Consistorial, lors de la clôture des fêtes, la nuit du 14 juillet.

  • Riau Riau

    Cérémonie non officielle, lorsque les autorités municipales se rendent à la chapelle de San Fermín, au son du Vals de Astráin.

  • Zaldikos

    Figures équestres de la procession des Gigantes et Cabezudos.

Fêtes de San Fermín : un voyage dans le temps

Trois célébrations historiques et indépendantes sont à l'origine de ces fêtes, telles que nous les connaissons aujourd'hui :

  1. La commémoration du martyre de San Fermín, à partir du XIIème siècle, qui avait lieu au mois de septembre, régies par un programme d'actes religieux.

  2. Les fêtes commerciales qui se tenaient à la fin du mois de septembre, pendant lesquelles éleveurs, marchands et villageois se retrouvaient, dont on retrouve les traces dès le XIVème siècle.

  3. Les encierros de taureaux qui étaient organisés à l'occasion de ces fêtes commerciales.

Fêtes de San Fermín : un voyage dans le temps
  • Fêtes de San Fermín : un voyage dans le temps

    Aménagement des fêtes en été

    La rigueur du climat automnal a entraîné, vers la fin du XVIème siècle, l'aménagement des commémorations de San Fermín le 7 juillet, à la demande des habitants de Pampelune. C'est cette modification, à la place des foires agricoles, qui est à l'origine des fêtes actuelles.

    Voilà pourquoi nous célébrons en septembre San Fermín Txikito, en hommage à la fête historique du martyre.

  • Fêtes de San Fermín : un voyage dans le temps

    Les fêtes de San Fermín du XXIème siècle.

    Les fêtes n'ont presque plus rien à voir avec celles d'antan.

    L'aspect religieux a laissé place à des célébrations où le plaisir prime et durant lesquelles la Mairie prépare un programme adapté à tous les publics, regroupant actes en l'honneur du saint, concerts, théâtre, expositions, espaces et activités pour les plus petits...

    Alors rechargez bien les batteries et préparez-vous à vivre des jours où vous allez rire, chanter, danser avec les peñas, faire des connaissances, discuter, vous lever à l'aube pour les encierros et savourer à fond toute la gastronomie de la fête.

  • Fêtes de San Fermín : un voyage dans le temps

    L'ambiance, avant tout

    Peu importe où vous êtes, vous ressentirez constamment l'accueil des hôtes de Pampelune... Vous êtes ici comme chez vous ! Croyez-nous, ce ne sont pas des paroles en l'air. L'ambiance de la ville est saisissante, même au beau milieu de touristes du monde entier. Pampelune est une ville accueillante et chacun d'entre vous sera reçu comme un ami. Il n'y a pas de doute, vous vivrez les fêtes de San Fermín dans la peau d'un véritable pamplonica. 

    Ici, à Pampelune, nous savons que San Fermín sans ses fêtards, ce n'est pas la même chose. Vous êtes des nôtres !

Depuis lors, les fêtes ont constamment évolué, offrant des faits marquants des Sanfermines :

  • Depuis lors, les fêtes ont constamment évolué, offrant des faits marquants des Sanfermines :

    1860

    Création des premières figures de la Procession de Pampelune, composée des Gigantes, Cabezudos, Zaldikos et Kilikis.

  • Depuis lors, les fêtes ont constamment évolué, offrant des faits marquants des Sanfermines :

    1901

    Naissance du Chupinazo avec le lancement du premier pétard sur la plaza del Castillo, par deux amis qui avaient envie d'apporter une touche festive aux célébrations.

  • Depuis lors, les fêtes ont constamment évolué, offrant des faits marquants des Sanfermines :
    Depuis lors, les fêtes ont constamment évolué, offrant des faits marquants des Sanfermines :

    1926

    Publication de The Sun Also Rises, d'Ernest Hemingway, qui a fait des fêtes de San Fermín une célébration mondialement connue. Découvrez ici les illustres personnages qui ont suivi sa trace.

“Je ne pourrai jamais en faire autant que ce que Pampelune a fait pour moi”

Ernest Hemingway

Los Sanfermines del S.XXI

Los Sanfermines del S.XXI

De l'eau a coulé sous les ponts depuis ces premières fêtes de San Fermín d'été.

Les convictions religieuses de l'époque ont laissé place à des fêtes où l'on met l'accent sur le plaisir des célébrations.

Vous le verrez de vos propres yeux avec les activités organisées par la Mairie, un programme débordant d'activités pour tous les publics. Attention, venez avec les batteries bien chargées, parce qu'il va y avoir du sport. Préparez-vous à rire, chanter, danser, vous lever à l'aube pour les encierros, à déguster des churros au petit-déjeuner ou à rallonger vos repas sur tables et nappes. Viendra aussi l'heure de voir les Gigantes et les Cabezudos, mais également celle de vous émerveiller devant un spectacle de rue.

Peu importe où vous êtes, vous ressentirez constamment l'accueil des hôtes de Pampelune... Vous êtes ici comme chez vous ! Pampelune est une ville accueillante et chacun d'entre vous sera reçu comme un ami. Il n'y a pas de doute, vous vivrez les fêtes de San Fermín dans la peau d'un véritable pamplonica. Peu importe d'où vous venez.

Ici, à Pampelune, nous savons que San Fermín sans ses fêtards, ce n'est pas la même chose. Venez chez nous pour découvrir et profiter des traditions locales. Vous êtes des nôtres pour San Fermín !

VENEZ VIVRE

San Fermín

Les fêtes les plus cosmopolites, universelles et féeriques du monde vous attendent les bras grands ouverts.