Entrez sur le Chemin de Compostelle par la grande porte.

Entrez sur le Chemin de Compostelle par la grande porte.

La Navarre vous accueille sur un Chemin débordant d'histoire, de culture et de paysages. Venez, vous ne pouvez pas rater ça.

La Navarre est la porte d'entrée du Chemin de Compostelle dans la Péninsule Ibérique.

Une porte qui s'ouvre sur un territoire de traditions centenaires, une nature sauvage et un patrimoine historique sans pareil.

Au bout du chemin vous attend Saint-Jacques-de-Compostelle, l'objectif à atteindre. Mais avant ça, il faut se lancer, et le départ est aussi important que l'arrivée. Voilà pourquoi la Navarre vous offre l'opportunité de vivre un pèlerinage qui vous transformera de la tête aux pieds.

 

 

La Navarre est la porte d'entrée du Chemin de Compostelle dans la Péninsule Ibérique.

Le Chemin de Compostelle en Navarre, en quelques chiffres

SUIVEZ-LE À VOTRE GUISE. MAIS NE PASSEZ PAS À CÔTÉ DU CHEMIN.

  • De

    1004 à 1035

    Renforcement du Chemin des Francs grâce au Roi Sancho « el Mayor »

  • 1993

    Reconnaissance du Chemin de Compostelle à l'UNESCO, au Patrimoine de l'Humanité

  • Presque

    200

    kilomètres à parcourir

  • Plus de

    55.000

    pèlerines et pèlerins par an

  • De

    6 à 7

    jours pour faire la partie du pèlerinage en Navarre

  • Vous aurez besoin de

    3 à 4

    jours pour découvrir ce que la nature et la culture de Navarre a à vous offrir en voiture

Xacobeo 21-22

Cette année, le Chemin de Compostelle fête une Année Sainte et, du fait de la pandémie, cette célébration se prolonge exceptionnellement jusqu’en 2022. La Porte Sainte reste ouverte à tous les pèlerins qui voudraient débuter leur aventure au cours de ces deux années.

Les quatre chemins en Navarre
Les quatre chemins en Navarre

Les quatre chemins en Navarre

Quatre branches différentes du Chemin de Compostelle passent par la Navarre : deux tronçons du Chemin des Francs, le Chemin du Baztan et le Chemin de l’Èbre.

Prenez la route au départ des Pyrénées jusqu'à La Rioja, en faisant des escales dans des lieux emblématiques comme Orreaga/Roncevaux, Pampelune ou encore Puente la Reina.

Venez découvrir une région où l'on conserve un fabuleux héritage artistique, présent notamment grâce à une église collégiale, une cathédrale au cloître gothique exceptionnel, d'anciens monastères et d'élégantes églises romanes (lisez la suite pour en savoir plus), mais également d'un voyage aux accents naturels et gastronomiques sur notre territoire. Trois expériences en une, ça vaut le coup n'est-ce pas ?

Au fur et à mesure de vos pas, vous pourrez admirer des paysages très variés : en descente facile des verdoyants Pyrénées au Bassin de Pampelune, puis un relief aux montagnes moins escarpées se mêlant à des vastes champs de céréales et vignobles. Un paysage qui prend des couleurs au printemps ou qui se vêtit de la robe ocre des vignons à l'arrivée de l'automne : un véritable régal pour les voyageurs.

Plutôt branché gastronomie ? Vous n'êtes pas au bout des vos surprises. Vous ne pourrez pas continuer votre périple avant de goûter aux succulentes viandes et autres fromages des Pyrénées, les pintxos de Pampeluna, aux poivrons de Puente la Reina, au cochon de lait d'Estella-Lizarra, aux vins de la Zone Centrale et les savoureux légumes cultivés dans la Ribera, et dont profitent également tous les restaurants de Navarre.

Au moment de reprendre des forces, rien de mieux que de déguster des plats du terroir.

Ne ratez pas ce qui suit : en plus des conseils pratiques, nous allons partager avec vous tout ce qu'il y a à faire sur ces quatre chemins et dans les environs.

Buen Camino !

Comment vivre « votre propre Chemin » ?

Il existe une multitude de manières de le parcourir, et plein de façons de le vivre. Cela peut être un défi sportif, un voyage intérieur, une manière de connaître l’autre, de déconnecter, de tenir une promesse, de vénérer le Saint...

Faites-le à votre manière pour que le Chemin soit à vous.

  • À pied

    Plus d'informations sur les Chemins d’Espagne avec le guide Buen Camino.

  • À vélo

    Toutes les informations pratiques pour faire le Chemin à vélo grâce à Bicigrino.

  • En véhicule à moteur

    Si vous préférez le confort, suivez ce Chemin plein de surprises à bord de votre voiture, à moto ou en camping-car.

  • À cheval

    Une manière agréable de faire votre pèlerinage mais à organiser à l’avance. Consultez des guides spécialisés.

Toda la información del Camino de Santiago a su paso por Navarra

Para no perderte nada del Camino. También puedes ver cuáles son los principales hitos de todos los Caminos.

Iníciate en el Camino, iníciate en Navarra

¿Tienes un mes para hacer el Camino completo? Perfecto ¿Que no tienes tanto tiempo? No pasa nada. Una semana es tiempo suficiente para recorrer los tramos de Navarra y llevarte a la mochila esta experiencia vital única.

Comienza en Orreaga/Roncesvalles y da tus primeros pasos con calma, y disfruta de una semana de risas, vivencias, cultura, gastronomía, cultura, esfuerzo y recompensa. Y marca en el calendario la siguiente fecha para retomar tu ruta y tu Camino.

Mira qué fácil es animarse
Iníciate en el Camino, iníciate en Navarra

Organisez votre voyage sur le Chemin de Compostelle

Le Chemin de Compostelle est un voyage dont l'organisation n'est pas à prendre à la légère, surtout si vous décidez de venir à pied ou à vélo. Pas besoin de vous charger — d'ailleurs, le plus léger sera le mieux —, mais il est néanmoins nécessaire de s'occuper des préparatifs. Voici quelques idées :

  • Point de départ

    Si vous décider de faire le pèlerinage par le Chemin des Francs le plus traditionnel, en partant de Pampelune, vous pouvez arriver à Orreaga/Roncevaux et à St.- Jean-Pied-de-Port en bus. Vous pouvez également prendre un taxi sur la route.

    Si vous souhaitez connaître en avance la météo sur le Chemin en Navarre, en plus de l'hébergement, n'hésitez pas à consulter ce site web.

  • Hébergement

    À votre guise. Vous disposez d'un vaste réseau d'auberges ainsi que de d'hôtels très coquets avec tout le confort dont vous avez besoin. Vous voulez en savoir plus ? Retrouvez ici tout ce qu'il y a à savoir sur les auberges et hébergements en Navarre.

  • Transport des bagages

    Pour les pèlerins qui ne souhaitent pas se charger avec leur sac à dos durant la marche quotidienne ou qui cherchent à envoyer un paquet ou leur vélo, plusieurs entreprises assurent ce service comme Jacotrans, NCS ou Correos.

  • Services de santé

    Besoin d'une assistance médicale durant votre pèlerinage du Chemin de Compostelle ? La Navarre dispose d'un excellent réseau de personnel médical que vous pouvez consulter ici.

  • Le Credencial et la Compostela

    Si vous souhaitez certifier votre statut de pèlerin, il y a deux étapes à suivre. Avant tout chose, vous devez obtenir votre Credencial, c'est-à-dire le document qui certifie que vous êtes en train de suivre le Chemin de Compostelle, grâce notamment au tampon quotidien. Enfin, il vous faudra acquérir la Compostela, remise sur présentation de la Credencial, prouvant que vous êtes arrivé à Saint-Jacques-de-Compostelle, après avoir parcouru au moins 100 kilomètres à pied ou 200 à vélo.

  • Balisage du Chemin

    Vous trouverez la signalisation suivante, indiquant que vous êtes sur le bon chemin : la flèche jaune, la plus importante, identifiable sur toutes les branches du Chemin ; les différents types de bornes, des constructions en pierre et en béton faisant apparaître la flèche jaune ainsi que d'autres symboles du Chemin comme la coquille Saint-Jacques jaune. Vous pouvez également vous orientez grâce à la signalisation routière et aux panneaux d'information.

  • Le Chemin de Compostelle en voiture

    Si vous choisissez d'effectuer le Chemin en voiture, profitez d'une totale liberté de circulation pour connaître en profondeur chacune des destinations mentionnées ci-dessus. Réservez une journée entière pour visiter les villages de Baztan et goûtez à sa fameuse cuisine, passez un week-end à Pampelune pour profiter de son énergie urbaine, admirez les charmes de l'architecture romane du Chemin ou encore — histoire de faire travailler vos jambes — laissez-vous tenter par un chemin de randonnée sans être pressé par le temps.

  • Voyages organisés

    Vous êtes du genre à déléguer l'organisation du voyage ? Plusieurs agences assurent ce service aux petits oignons :

    . Destino Navarra : visites, randonnées, e-bike et encouragement lors du Chemin
    . TUR4all : Chemin de Compostelle accessible
    . CR Listen

134 KILOMÈTRES PAR LE CHEMIN ET 146 PAR LA ROUTE

134 KILOMÈTRES PAR LE CHEMIN ET 146 PAR LA ROUTE

CHEMIN DES FRANCS d'Orreaga/Roncevaux à Viana

Si vous souhaitez vivre le Chemin de Compostelle par la voie la plus connue, vous êtes bien tombés.

N'oubliez pas que si vous venez de St. Jean Pied-de-Port (France), vous pouvez arriver à Orreaga/Roncevaux en passant par Luzaide/Valcarlos ou en suivant la célèbre Route Napoléon. Le niveau de ce deuxième itinéraire est plus compliqué et il n'est accessible qu'à partir du 31 mars au 1er novembre. Par contre, attendez-vous à en être ébahis devant des paysages et des vues panoramiques à en couper le souffle.

Et c'est en abandonnant le nord avec les forêts de hêtraies derrières vous que vous vous aventurerez vers la capitale Pampelune, en traversant la Zone Centrale de Navarre, entre champs de céréales dorés et vignobles qui alternent entre les couleurs des saisons.

Voici les étapes à ne pas rater sur cette route :

CHEMIN DES FRANCS d'Orreaga/Roncevaux à Viana
  • CHEMIN DES FRANCS d'Orreaga/Roncevaux à Viana

    Luzaide/Valcarlos

    Premier arrêt au cœur d'un petit village où l'histoire du pèlerinage marque encore un passé épique et légendaire. C'est ici même, dans les ravins des alentours que les troupes de Charlemagne ont été vaincues par les vascons en 778. N'oubliez pas de passer par le centre des expositions où vous saurez tout sur cette mythique bataille du Moyen Âge.
    La nature y est luxuriante et sauvage, et si vous venez un jour en particulier, comme par exemple lors du Dimanche de Pâques, vous pourrez admirer les danses des Bolantes, un des joyaux de sa culture.

  • CHEMIN DES FRANCS d'Orreaga/Roncevaux à Viana

    Église collégiale d'Orreaga/Roncevaux

    Un monument de l'architecture gothique encore bien conservé, situé dans un cadre privilégié des Pyrénées de Navarre. Voici une sélection d'activités sur place : partez à la découverte du superbe cloître, délectez-vous devant les vitraux colorés de l'abside et visitez du tombeau de Sanche VII « le Fort ».

    N'oubliez pas la messe du pèlerin, passage obligatoire qui se termine par la bénédiction dans toutes les langues des pays des visiteurs présents.

    Vous tomberez sous le charme de ce havre de paix historique, lieu même où Charlemagne a essuyé son échec le plus cuisant contre les vascons.

     

    Découvrez ici toute la magie de ce lieu unique.
  • CHEMIN DES FRANCS d'Orreaga/Roncevaux à Viana

    Auritz/Burguete et Aurizberri/Espinal

    Deux villages-rue pavés de maisons typiques des Pyrénées qui en feront jalouser plus d'un. Ernest Hemingway parlait de cette partie des Pyrénées comme d'un paysage diablement sauvage. Et c'est dire : Hemingway ne se laissait pas facilement impressionner.

    Les deux villages abritent des cimetières bien particuliers. La conception des espaces et l'agencement des stèles leur donnent un certain symbolisme et une atmosphère de paix qui en valent le coup.

  • CHEMIN DES FRANCS d'Orreaga/Roncevaux à Viana

    Zubiri

    La capitale de la vallée d'Esteribar est connue pour son célèbre pont médiéval. C'est-à-dire que, jusqu'à il y a très peu encore, une légende racontait que les animaux qui passaient près de la colonne centrale étaient protégés de la rage. Il en a même tiré son surnom : le pont de la Rage.

  • CHEMIN DES FRANCS d'Orreaga/Roncevaux à Viana

    Pampelune

    Ah, la capitale. 
    Élégante, emmuraillée et verte, très verte. Pampelune vaut bien une visite. Histoire, art, gastronomie et accueil chaleureux auront raison de votre passage, et ce n'importe quand. 
    Vous connaissez probablement déjà les points de passages obligatoires — la Cathédrale, la Plaza del Castillo, le parc de la Taconera, la Calle Estafeta, la Citadelle — et vous avez sûrement déjà entendu parler du quartier historique, de la saveur des pintxos et de son agenda culturel très chargé.

    Nous en sommes persuadés. Mais au cas où, nous avons concocté un B.A-BA de la ville de Pampelune.
  • CHEMIN DES FRANCS d'Orreaga/Roncevaux à Viana

    Alto del Perdón

    Un belvédère, situé à 770 mètres de hauteur, avec une vue exceptionnelle sur Pampelune et les Pyrénées au nord, et sur les champs de céréales et les villas médiévales au sud. 

    Cette vue panoramique est complétée par une table d'orientation comportant des explications sur l'histoire du lieu et du Monument du Chemin. Il s'agit d'un ensemble de sculptures grandeur nature souligné d'une légende : Où le chemin du vent croise celui des étoiles. Captivant, n'est-ce pas ?

  • CHEMIN DES FRANCS d'Orreaga/Roncevaux à Viana

    Pont roman de Puente la Reina

    Un pont charmant qui vous fera voyager en quelques secondes dans l'époque médiévale. Un des ponts les plus élancés du Chemin. Il s'agit du point de rencontre où convergent les deux branches du Chemin des Francs, reliés ensuite en un seul itinéraire jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle.

    Profitez-en pour également admirer l'organisation architecturale des fameux villages-rues, là où les habitants jouissent d'un environnement si particulier, rythmé par l'agitation des pèlerins et pèlerines.

  • CHEMIN DES FRANCS d'Orreaga/Roncevaux à Viana

    Estella-Lizarra

    La ville romane de pèlerinage par excellence, où se nichent de part et d'autres des trésors de l'architecture. Ouvrez grands les yeux devants les palais comme celui des Rois de Navarre, manoirs, églises médiévales — comme celle de San Pedro de la Rúa avec son énigmatique colonne torsadée au sein du cloître —, couvents, ponts et autres superbes places. 

    Notre conseil : prenez votre temps, une grande partie du charme de la Navarre se cache dans cette ville.

  • CHEMIN DES FRANCS d'Orreaga/Roncevaux à Viana

    Monastère d'Iratxe à Ayegui

    Que diriez-vous d'une source d'où jaillissent l'eau et le vin ? Étonnant, n'est-ce pas ? Elle existe bel et bien : la célèbre source aux deux griffons, tout près de la cave à vin d'Irache.

    Du côté de l'ensemble monumental, on retrouve une série de constructions appartenant à différentes époques — médiévale, Renaissance et baroque —, encerclées par des vignobles qui réclament une visite.

  • CHEMIN DES FRANCS d'Orreaga/Roncevaux à Viana

    Église de Santa María de los Arcos

    Un impressionnant monument qui mélange différents styles — roman tardif, proto-gothique, Renaissance et baroque —, fruit d'un long processus d'édification et de rénovation entre le XIIème et le XVIIIème siècle. 

    Admirez l'organe et ses tubes en bois peints : un véritable spectacle visuel offert par une des églises les plus somptueuses de la région. 

  • CHEMIN DES FRANCS d'Orreaga/Roncevaux à Viana

    Église du Santo Sepulcro de Torres del Río

    Une petite église avec une voûte en demi-berceau qui ne vous laissera pas de marbre. Sa voûte à nervures sur plan octogonal constitue son atout le plus distingué et original — sans oublier la figure du Christ du XIIIème siècle.

    Laissez-vous séduire par ses lignes verticales tout en harmonie et offrez-vous un moment de paix.

  • CHEMIN DES FRANCS d'Orreaga/Roncevaux à Viana

    Église de Santa María de Viana

    La dernière halte sur cette branche du Chemin et demeure de la dépouille de César Borgia. 

    Ne passez pas à côté de sa magnifique porte d'entrée qui fait son effet, exemple de la splendeur de la Renaissance hispanique, pour finir en beauté cet itinéraire. 

Programme et fêtes sur le Chemin des Francs

Toutes ces propositions sont à vivre au cours de votre Chemin où dans les environs

Pour vous amuser à tout moment

Autres chemins du Chemin de Compostelle en Navarre

Si, pour quelque raison que soit, vous ne choisissez pas le Chemin des Francs le plus traditionnel et vous êtes à la recherche d'autres points de départ, voici trois possibilités pour vivre pleinement votre pèlerinage.

  • Chemin Aragonais

    Chemin Aragonais

    De Sangüesa à Puente la Reina

  • Chemin du Baztan

    Chemin du Baztan

    D'Urdazubi/Urdax à Arre

  • Chemin de l'Èbre

    Chemin de l'Èbre

    De Cortes à Castejón

56 KILOMÈTRES PAR LE CHEMIN ET 65 PAR LA ROUTE

56 KILOMÈTRES PAR LE CHEMIN ET 65 PAR LA ROUTE

CHEMIN ARAGONAIS - De Sangüesa à Puente la Reina

Cette deuxième branche du Chemin des Francs constitue le prolongement de la Via Tolosana et entre en Navarre par Sangüesa en provenance du col du Somport, à Huesca.

À partir de Puente la Reina, ce chemin suit le même itinéraire que la voie qui commence par Luzaide/Valcarlos. Avant d'y arriver, vous aurez devant vous des kilomètres de paysages aux formes ondulantes et riches en céréales, des moulins à vent, des étendues de pinèdes et des gorges à la beauté sauvage.

Si vous vous laissez tenter par ce chemin, n'oubliez pas de visiter :

CHEMIN ARAGONAIS - De Sangüesa à Puente la Reina
  • CHEMIN ARAGONAIS - De Sangüesa à Puente la Reina

    Église de Santa María la Real de Sangüesa

    Classé Bien d'Intérêt Culturel, ce monument est une des représentations de l'architecture de transition entre les styles roman et gothique. La porte d'entrée est une des œuvres majeures du style roman en Espagne. Prenez le temps d'apprécier une visite guidée, c'est vivement recommandé. Vous allez en profiter doublement.

    Puisque vous êtes sur place, n'oubliez pas d'explorer Sangüesa, une ville pleine de surprises : entre ses rues se nichent palais, églises et couvents merveilleusement bien conservés et à la beauté unique.

  • CHEMIN ARAGONAIS - De Sangüesa à Puente la Reina

    Église de Santa María de Eunate, à Muruzábal

    Une église raffinée au plan octogonal construite durant la deuxième moitié du XIIème siècle. Elle abrite un très original portique isolé et une galerie à 33 arcades.

    Classée Bien d'Intérêt Culturel, elle est à l'origine de nombreux mythes et légendes alimentées par ses origines templières.

  • CHEMIN ARAGONAIS - De Sangüesa à Puente la Reina

    Château de Javier

    À 8,5 kilomètres du Chemin de Compostelle à partir de Sangüesa.

    Le berceau de San Francisco Javier, patron de Navarre, est une impressionnante forteresse médiévale, visitée chaque année par des milliers d'habitants de la Navarre à l'occasion du pèlerinage des Javieradas au mois de mars.

    Le pont-levis donne accès à un univers peuplé de tours, cachots, mâchicoulis, barbacanes et meurtrières, qui nous ramènent aux temps d'antan, théâtre de batailles et de foi religieuse.

    Más información sobre el castillo
  • CHEMIN ARAGONAIS - De Sangüesa à Puente la Reina

    Monastère de Leyre

    À 12 kilomètres de Sangüesa.

    Ancien refuge de rois et d'évêques, cette ouvrage austère de style roman est un véritable havre de recueillement et de spiritualité.

    Pénétrez dans sa crypte datant du XIème siècle, appréciez sa Porta Speciosa, un porche richement décoré, et ressentez toute l'émotion des chants grégoriens.

    Tout cela dans un site idyllique, au cœur d'un environnement de paix et de nature.

    Más información sobre el monasterio
  • CHEMIN ARAGONAIS - De Sangüesa à Puente la Reina

    Les gorges de Lumbier

    À 14 kilomètres de Sangüesa.

    Ce monument sculpté dans la roche par la nature constitue un des paysages les plus indomptables de la géographie de Navarre. Refuge de rapaces, renards et blaireaux, ces étonnantes gorges aux falaises s'élevant à plus de 300 mètres sont le fruit de l'écoulement de la rivière Irati.

    Classées réserve naturelle et encore extrêmement bien conservées, les gorges de Lumbier font transiter une Voie Verte mais sont également un endroit de repos, que les eaux fraîches de la rivière ourlent en douceur.

     

    Amplía la información de la foz

86 KILOMÈTRES PAR LE CHEMIN ET 69 PAR LA ROUTE

86 KILOMÈTRES PAR LE CHEMIN ET 69 PAR LA ROUTE

CHEMIN DU BAZTAN d'Urdazubi/Urdax à Arre

Un itinéraire pour les habitués de la Navarre ou pour ceux qui cherchent à sortir de l'ordinaire.

Il s'agit d'une voie qui traversait auparavant les Pyrénées Atlantiques par la Vallée du Baztan. Les voyageurs qui l'empruntaient terminaient leur chemin au port de Bayonne. Souvent relégué au second plan, ce chemin retrouve néanmoins depuis un certain temps une présence et séduit de plus en plus de pèlerins. La douceur et la beauté de ce parcours y sont bien pour quelque chose : le chemin regorge de villages bucoliques et de fermes au charme sans pareil.

Si pour vous la Navarre rime avec paysages verdoyants aux figures ondulantes, forêts mystérieuses et légendes de sorcelleries, le Chemin du Baztan est fait pour vous.

Et en voici les atouts majeurs :

CHEMIN DU BAZTAN d'Urdazubi/Urdax à Arre
  • CHEMIN DU BAZTAN d'Urdazubi/Urdax à Arre

    Grotte d'Urdazubi/Urdax

    Une grotte datant de — attention — 14000 ans, creusée par l'érosion de la rivière Urtxuma. Lors de la visite guidée, vous pourrez découvrir un monde stalactites et stalagmites... mais aussi de guérilleros, contrebandiers et akelarres.

    Prenez une veste et ouvrez grand les yeux pour profitez un maximum de cette expérience plongée dans les ténèbres.

    Si quieres saber más de las cuevas
  • CHEMIN DU BAZTAN d'Urdazubi/Urdax à Arre

    Amaiur/Maya

    En partant du moulin, suivez un agréable chemin de 1,5 kilomètre de longueur qui serpente les fermes du village, traversez le barrage et le canal avant d'atteindre le très symbolique monolithe du mont Gaztelu. C'est ici même qu'a été construit un des châteaux du Royaume de Navarre, dont les ruines sont encore conservées aujourd'hui. Ce monument nous rappelle que le village d'Amaiur/Maya était le dernier siège de la résistance face à la conquête de Navarre, en l'an 1522. 


    Ce village pittoresque abrite un moulin réhabilité où l'on peut se procurer de la farine, admirer le procédé de fabrication et déguster de délicieux talos à peine sortis du four. [g1] 

     
  • CHEMIN DU BAZTAN d'Urdazubi/Urdax à Arre

    Musée Santxotena à Arizkun

    Un espace où l'art s'exprime en plein air, là où l'artiste Xabier Santxotena rend hommage à la mythologie basque en nous présentant notamment les agotes — groupe ethnique originaire du village, marginalisés durant des siècles —.

    Préparez-vous à admirer tout le potentiel créatif de la sculpture du bois.

  • CHEMIN DU BAZTAN d'Urdazubi/Urdax à Arre

    Elizondo

    Cap sur la capitale de la vallée : un village très coquet où la pierre et l'eau sont les maîtres-mots. Zigzaguer entre les imposantes fermes traditionnelles et dégustez son fameux chocolat aux noisettes. En voilà un moment de détente.

    Avis aux amateurs de l'auteure Dolores Redondo : vous allez adorer les visites guidées en immersion dans le décor de la célèbre Trilogie du Baztan.

  • CHEMIN DU BAZTAN d'Urdazubi/Urdax à Arre

    Grotte de Zugarramurdi

    À seulement 8 kilomètres de celles d'Urdazubi/Urdax se situe cette légendaire grotte creusée dans la montagne. Il est facile de s'imaginer les mythiques akelarres qui se produisaient jadis, provoquant la fureur de la Sainte Inquisition qui a condamné à mort au bûcher de nombreuses personnes accusées de sorcellerie.

    Pour les plus curieux, n'oubliez pas de passer par le Musée de la Sorcellerie, situé à 400 mètres, dans le village de Zugarramurdi.

    Plus d'informations sur les grottes de Navarre
  • CHEMIN DU BAZTAN d'Urdazubi/Urdax à Arre

    Parc Naturel du Señorío de Bertiz

    À seulement 7,5 kilomètres du chemin du Baztan, en partant d'Irurita, vous tomberez sur cet impressionnant espace vert abritant un sublime jardin botanique ainsi que de nombreux sentiers de randonnée. Plus de 2000 hectares de nature débordante qui fera ressortir votre côté le plus calme et vous baignera dans une atmosphère positive.

     

    En savoir plus sur Bertiz ici

50 KILOMÈTRES PAR LE CHEMIN ET 40 PAR LA ROUTE

50 KILOMÈTRES PAR LE CHEMIN ET 40 PAR LA ROUTE

CHEMIN DE L'ÈBRE De Cortes à Castejón

Ce chemin historique recueillait les voyageurs en provenance des ports méditerranéens qui intégraient le Chemin de Compostelle des Francs à Logroño, tout au long du fleuve Èbre. Cette branche démarre en Navarre par le village de Cortes et traverse le sud de la Communauté Forale en diagonale avant d'atteindre Castejón.

Il s'agit d'un itinéraire marqué par un certain contraste qui sillonne bois, vergers et paysages désertiques. L'architecture des villes et villages par lesquels il transite reflète l'histoire d'un passé où les populations musulmanes, chrétiennes et juives coexistaient.

Retrouvez ci-dessous les étapes à ne pas rater sur cette partie du Chemin de Compostelle lors de son passage en Navarre.

CHEMIN DE L'ÈBRE De Cortes à Castejón
  • CHEMIN DE L'ÈBRE De Cortes à Castejón

    Cortes

    Voici le village à l'extrême sud de la Navarre, dont l'histoire est très liée avec sa situation limitrophe avec la frontière avec Aragon. La preuve monumentale : son imposant château datant du XIIème siècle à ne rater sous aucun prétexte. Aujourd'hui, son aspect plus seigneurial que militaire est dû aux nombreuses restaurations dont il a fait l'objet. À l'intérieur, vous trouverez une intéressante collection de tableaux datant de plusieurs époques. Et l'ancien potager du château a aujourd'hui laissé la place à un parc où barbotent canards, oies, cygnes et un très particulier jeu d'échecs grandeur nature.

  • CHEMIN DE L'ÈBRE De Cortes à Castejón

    Tudela

    S'il fallait choisir une ville parmi les Chemins en Navarre qui représente le mieux le mélange culturel qui s'est opéré sur notre territoire, Tudela en serait l'exemple parfait.

    Deuxième ville après la capitale Pampelune, il s'agit d'une des agglomérations d'origine islamique les plus importantes d'Europe. Elle abrite un quartier juif ainsi que de témoignages monumentaux chrétiens considérables, comme la Cathédrale de Santa María, d'époque romane et à visiter obligatoirement.


    Parmi les "à ne pas rater", vous trouverez également le pont sur l'Èbre, 360 mètres de long ornés de 17 superbes arcs brisés ainsi que la Plaza de los Fueros, centre social des habitants de Tudela.

    Un dernier conseil : avant de quitter Tudela, n'oubliez pas de goûter à ses excellents légumes. Vous allez en devenir dingue.

  • CHEMIN DE L'ÈBRE De Cortes à Castejón

    Parc Naturel des Bardenas Reales

    À 14 kilomètres du Chemin de Compostelle en partant de Tudela.

    Un paysage semi-désertique, inédit au nord de la péninsule ibérique. Une valeur sûre.

    Il s'agit d'un environnement sauvage et fascinant, classé Réserve de la Bioshpère, qui cache de superbes trésors naturels, malgré son apparence inhospitalière.

    Profitez de la beauté aride de ce magnifique Parc Naturel où la magie s'emparera de vous. Effet magnétique garanti !

     

    Si vous voulez en savoir plus, cliquez ici.
  • CHEMIN DE L'ÈBRE De Cortes à Castejón

    Monastère de Tulebras

    À 13 km du Chemin de Compostelle en partant de Tudela.
    Une autre valeur sûre de la Péninsule. Dans ce cas, il s'agit du premier monastère de l'ordre des Cisterciens et exclusivement féminin, encore ouvert aujourd'hui aux religieuses.

    Un exemple incomparable de l'autorité caractéristique de l'ordre de Cîteaux qui appelle au recueillement à chaque recoin du monument. Passez sous les voûtes sur croisées d'ogive du cloître et visitez son Musée de l'Art Sacré : attention, vous allez ressentir une agréable sensation de sérénité.

Les charmes cachés du Chemin de Compostelle

Chaque pèlerinage a son histoire ; chaque saison son charme ; et chaque destination, mille manières d'en profiter. Il n'y a pas une seule manière d'apprécier la Navarre, voilà pourquoi il existe une multitude d'activités et d'expériences supplémentaires qui feront de votre Chemin un voyage complet :

La porte du Chemin de Compostelle s'ouvre à vous.

Passez par la Navarre. Faites votre Chemin