Zugarramurdi, Urdax et Mendukilo

Zugarramurdi, Urdax et Mendukilo

Plongez au cœur de la facette la plus énigmatique de la Navarre

On associe souvent les forêts à la douceur d'une promenade, au plaisir d'un moment en famille ou à la pratique du sport. Mais cela va s’en dire que les forêts sont également des lieux de légende, mêlant mystère et superstition.

Là où les cours d’eau éclaboussent en s’écoulant à toute allure. Où les branches biscornues deviennent de véritables menaces à la tombée de la nuit. Où se multiplient les sons nocturnes dont on ne connaît pas l’origine. Et puis ces grottes obscures, qui abritent on ne sait quel être…

Ressentez-vous ce frisson, cette sensation qui vous traverse, entre la fascination et la crainte. C’est envoûtant, n’est-ce pas ?

Si vous en êtes friands, Zugarramurdi va vous en mettre plein la vue. Et évidemment, elle ne fait pas figure d’exception en Navarre. Les grottes d’Urdax et de Mendukilo n’ont rien à lui envier, vous verrez.

Vous voulez en savoir plus ? Lisez ce qui suit pour ne pas en rater une miette et organisez votre prochaine excursion au cœur de la facette la plus énigmatique de la Navarre.

Suivez le guide.

Ce que cachent les grottes de Navarre

  • Des paysages enchantés qui bordent les grottes

    Des paysages enchantés qui bordent les grottes

  • Un halo magique pour titiller votre imagination

    Un halo magique pour titiller votre imagination

  • Activités complémentaires pour une journée complète

    Activités complémentaires pour une journée complète

Zugarramurdi

Proche de la frontière française, au nord de la Vallée du Baztan, se situe Zugarramurdi, connu sous le nom de « Village des Sorcières », niché entre une campagne aux camaïeux vert-bleutés. Un paysage embelli par de superbes demeures, où les vaches pâturent près des bâtisses à la traditionnelle charpente des Pyrénées, qu’incarne à la perfection l’Église de l’Asunción. Disposant de tous les attraits et commodités qui en font une destination touristique, Zugarramurdi jouit d'une animosité sans pareille.

En revanche, c’est bel et bien la Grotte de Zugarramurdi qui en fait un lieu de privilège : théâtre de légendes sur les akelarres (sabbats) et autres pratiques de sorcellerie, où on été tournés plusieurs films comme Las Brujas de Zugarramurdi, par Álex de la Iglesia

Sans plus attendre, venez découvrir tout ce que la grotte a à vous offrir.

Zugarramurdi
Grotte de Zugarramurdi

Grotte de Zugarramurdi

À seulement 400 mètres du village, l’accès à la grotte se fait après une agréable balade dans le bois qui borde l’entrée.

Si vous vous attendez à des impressionnantes stalactites ou des peintures rupestres, vous faites fausse route : on est loin de ce genre de grotte.

Il s’agit plutôt d’une excavation où, selon la légende, des centaines de personnes, adoratrices du même diable, se réunissaient pour célébrer ces akelarres. La grotte leur offrait le vaste espace dont ils avaient besoin pour ces rituels. Aujourd'hui, ce sont de gigantesques galeries, creusées par les eaux de la rigole de l’Orabidea au cours des siècles. Ce n’est pas anodin si le nom en basque du ruisseau, Infernuko erreka, correspond justement à la naissance du cours d’eau, provenant de l’enfer.

Les dimensions sont colossales : un tunnel naturel de 120 mètres de long, atteignant une hauteur de 12 mètres et deux galeries élevées. Le lieu idéal — imposant et à l’abri de tout contrôle — pour se laisser envoûter par la frénésie du rite païen, autour d'un feu de joie.

Le mythe de Zugarramurdi s’est façonné en 1610, lorsque le Tribunal de l’Inquisition de Logroño a enquêté sur 40 femmes, accusées de sorcellerie par leurs voisins. Parmi elles, 11 ont été condamnées au bûcher, dont les noms restent inscrits sur un panneau à l’entrée de la grotte.

Aujourd'hui, ce sont tous ces antécédents historiques qui font de la Grotte de Zugarramurdi une expérience captivante, que nous vous invitons à compléter avec la proposition suivante.

Je ne rate ça pour rien au monde

Musée des Sorcières

Hop hop hop ! Que diriez-vous de commencer votre voyage dans l'univers des sorcières dans un musée entièrement dédié à la sorcellerie ?

Leurs portes s’ouvrent à vous. Avant de découvrir les Grottes de Zugarramurdi et de faire le plein de fantaisie, nous vous invitons à passer d’abord par le Musée des Sorcières, histoire de vous mettre dans le bain.

Un musée qui revient sur les origines socio-culturelles des légendes de la sorcellerie ainsi que l’influence de l’Inquisition sur son destin tragique. Les personnages de la mythologie basque comme Mari et Aker, la pratique des rites païens ou encore le rôle des femmes guérisseuses et vous aideront à saisir l’importance de la grotte pour les habitants de la Zugarramurdi d’antan.

N’oubliez pas de prendre vos tickets
Musée des Sorcières
Grotte d’Urdazubi/Urdax

Grotte d’Urdazubi/Urdax

Vous n’êtes pas au bout de vos surprises. Surtout pour les amateurs de grottes — vous en avez tout l’air — et des promenades en forêt.

Le sentier de la Pottoka Azul, démarrant de la Grotte de Zugarramurdi, vous mènera en toute sérénité vers d’autres grottes qui ont autant d’atouts à découvrir. On parle évidemment des grottes d’Urdazubi/Urdax, petit village pyrénéen à retrouver par la suite, et de celles de Sara, situées sur le territoire français.

Mais revenons aux grottes d’Urdazubi/Urdax, première destination de ce chemin enchanté.

Ce qui fait le charme de ces grottes, c’est qu’elles n’ont rien à voir avec la grotte des sorcières : voilà qui mérite le détour après être passé par Zugarramurdi. En effet, il s’agit de cavités fermées, où s’alignent une ribambelle de stalactites et de stalagmites, taillées pendant des milliers et des milliers d’années.

Il faut savoir que cette grotte a fait office de refuge durant la Guerre d’Indépendance et les guerres carlistes, où se dissimulaient contrebandiers et brigands. Elles aussi cachent leur lot de mystère. Les légendes locales racontent aujourd'hui que les lamias, êtres mythologiques mi-poisson, mi-femmes, y résident toujours.

La grotte d’Ikaburu, du nom de la caverne, correspond à un des gisements préhistoriques, datant de l’époque paléolithique supérieure des plus importants de Navarre. La visite se fait à l’aide de guides spécialisés, qui assurent la protection du site dans les meilleures conditions. Vous aurez également la possibilité de vous restaurer dans la cafétéria, d'improviser un pique-nique dans l’aire dédiée à l’occasion ou de repartir avec un souvenir de la boutique.

Tout savoir sur la grotte

Urdazubi/Urdax

« Pont et eau ». Voilà comment se traduit en français le nom basque de ce village. Vous avez donc déjà une idée de ce qui vous attend…

Ce village est sans surprise l’expression typique des villages des Pyrénées. On n'imagine pas la région sans ses maisons au blason familial construites par les indianos, ceux qui étaient partis faire fortune en Amérique, son paysage verdoyant ou encore un petit ruisseau d’eau qui traverse le quartier historique. C’est sans aucun doute ce qui leur donne un air solennel et majestueux, et qui fait des promenades entre les rues un régal. En plus de leur beauté, ces villages comptent également sur l’ambiance qui y règne, pleine de vie.

Et vous n’avez pas tout vu : Urdazubi/Urdax a plus d'un tout dans son sac. Jetez-y un coup d’œil :

Urdazubi/Urdax
  • Urdazubi/Urdax

    Monastère d’Urdax

    Malgré l’origine méconnue de l’édifice, on raconte qu'une petite congrégation de moins augustins s’était établi sur le site pour recevoir les pèlerins au XIème siècle.

    Après un passé riche en péripéties, du fait de la proximité avec la frontière française, le monastère fait aujourd'hui office d’église paroissiale.

    Depuis l’extérieur, la porte d’entrée de style herrerien et la couleur rosâtre de la pierre, typique de la région, attirent l’attention.

    À l’intérieur, le cloître médiéval, la collection permanente de peintures et sculptures contemporaines et le musée du monastère valent le détour. Il s’agit du lieu idéal pour voyager à travers l’histoire d’Urdazubi/Urdax, d’en savoir plus sur son lien avec le Chemin de Compostelle et de revenir sur son passé monastique grâce aux supports audiovisuels et aux écriteaux d’exposition.

  • Urdazubi/Urdax

    Moulin d’Urdazubi/Urdax

    La présence des moines durant le XIème siècle a amené à la construction de ponts et canaux — qui ont par la suite donné son nom au village — mais également d'un moulin, permettant de travailler le fer et de moudre le grain.

    Suite à une reconstruction au XVIIIème siècle, le moulin n’a plus l’apparence d’antan et les mêmes conditions de conservation. C’est à cette époque que le meunier a instauré un système de troc: en échange d'un service auprès des maisons aux alentours, ces derniers leurs donnaient un saskito, soit une portion de grains.

    Aujourd'hui encore en activité, le moulin s'ouvre aux visiteurs pour y découvrir son fonctionnement particulier.

    N’hésitez pas à vous y aventurer !

  • Urdazubi/Urdax

    Ventas de Dantxarinea

    À seulement 2 kilomètres de la frontière française, retrouvez un centre commercial avec une ample gamme de produits —technologie, mode, bijouterie, alimentation, cuisine gourmet — et toute une sélection de restaurants aux plats qui vous mettront l’eau à la bouche.

Grotte de Mendukilo

Cap sur l’ouest, dans le Massif d’Aralar, pour notre dernière destination au cœur des grottes de Navarre. Ces dernières se situent à Astitz: les grottes de Mendukilo.

Accompagné d'un guide, parcourez l’itinéraire touristique et partez à la recherche des mystères qu’abritent les profondeurs de la terre grâce à la récente installation de passerelles flottantes et de l’éclairage multimédia. La visite s’effectue dans plusieurs salles, comme l’Artainzulo — le refuge des bergers —, aux grands volumes et où baigne une abondante lumière naturelle ; la Laminosin — la salle des lacs —, semée de formations géologiques et, le clou du spectacle, la Herensugearen gotorlekua — la demeure du dragon —, aux dimensions colossales. À ce moment-là, le guide imposera le calme et vous n’entendrez rien d’autre que le plus profond silence que la terre retient dans ses entrailles.

Pour les plus téméraires, la grotte propose un programme de spéléoaventure, menant jusqu’à la Salle du Guerrier, à 70 mètres sous terre. Il s’agit d'une activité très exigeante pour le corps, durant près de 3 heures, à réserver en avance.

Pour toutes les activités de votre choix, vous trouverez sur place un espace d’accueil, une zone d’expositions, des toilettes et des distributeurs d’encas et machines à café.

Cet endroit à tout pour me séduire !
Grotte de Mendukilo

Sorcières, aquelarres, culte du diable... Sans parler des merveilles artistiques que sculptées par cette artiste qu’est l’eau.

Nos grottes ne sont pas de simples cavités obscures. Elles sont la marque du folklore, de l’histoire et de la présence de villages fascinants.

Organisez votre visite et vous nous en direz des nouvelles.

Qu’y a -t-il d’autre à faire en Navarre ?

Des activités en tout genre, laissez-nous classer ça par saison :