Tourisme culturel en Navarre

Tourisme culturel en Navarre

Une splendeur historique qui s’est perpétuée jusqu’à nos jours

Le tourisme culturel de Navarre vous attire. Et vous n’êtes pas à court de raisons.
Parce que cette terre est un carrefour avec un passé riche et varié qui se manifeste dans le patrimoine des peuples préhistoriques, romains et musulmans.
Conjointement à la splendeur du christianisme, ils ont imprégné leurs villages et leurs villes pour devenir des destinations d’une richesse artistique inégalable. Sites préhistoriques, villages romains, églises romaines et gothiques construites le long du Chemin de Compostelle, monastères où résonnent aujourd’hui encore des chants grégoriens...
La Communauté autonome de Navarre était un Royaume jusqu’au XVIe siècle D’où la Couronne royale qui apparaît sur le blason de la Communauté. En outre, la Navarre est la seule Communauté autonome à porter le nom Foral, ce qui lui donne une autonomie singulière nourrie durant des centaines d’années.
Et nous ne pouvons pas manquer de mentionner les fêtes traditionnelles et patronales qui sont célébrées dans toute la Communauté – San Fermín, Carnavals, fêtes patronales et ethnographiques... –un exemple manifeste du tempérament et de l’essence même de la Navarre.
Un autre représentant de la culture de Navarre est le basque, la seule langue non indo-européenne de l’Europe occidentale. Il s’agit d’une langue co-officielle, avec l’espagnol, dans la partie nord de la Communauté.
Après ce préambule, que diriez-vous de commencer par ce que vous ne pouvez pas rater ?

Les « incontournables » culturels de Navarre

Si votre séjour va être court, ne manquez pas nos quatre incontournables, ceux qui ont gagné leur renommée, ainsi que d’autres villages et monuments importants que nous vous recommandons de visiter si vous pouvez allonger votre séjour de quelques jours. Nous vous garantissons que cela en vaut la peine.

Les plus beaux centres historiques de Navarre

Notre imposant patrimoine culturel ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui sans l’un des villages historiques que nous allons vous présenter.

Les plus beaux centres historiques de Navarre
  • Les plus beaux centres historiques de Navarre

    Tudela

    Au sud de la Navarre, entre l’aridité écrasante des Bardenas et le vert intense du verger de la Ribera, se trouve Tudela, la deuxième ville en taille et en importance du territoire foral.

    Fondée en 802, c’est l’une des villes d’origine islamique les plus importantes d’Espagne et d’Europe. Des musulmans, des juifs et des mozarabes y cohabitaient, lesquels ont offert à la ville un métissage culturel que l’on retrouve dans ses bâtiments monumentaux et dont vous serez les témoins en vous promenant dans ses ruelles sinueuses, ses passages, ses murailles et ses tours de guet.

    Parce que Tudela est une ville à découvrir à pied, où vous ne pouvez pas manquer sa magnifique cathédrale, ses palais, en faisant une pause sur une terrasse de la Place des Fueros et, bien évidemment, avec le plaisir de déguster ses légumes exquis. Ne la ratez pas car elle en vaut la peine, et de loin !

    Descárgate el plano de Tudela.
  • Les plus beaux centres historiques de Navarre

    Ujué

    Ce petit village médiéval perdu au sommet d’un plateau dispose d’un réseau de ruelles escarpées qui conduisent au Sanctuaire-forteresse de Santa María de Ujué. 

    Des tours crénelées et un tour de ronde d’où vous verrez les Pyrénées d’un côté et la plaine de la Ribera de l’autre côté. Ne manquez pas ses délicieuses garrapiñadas (pralines) et ses traditionnelles migas de pastor (du berger), car elles accompagneront vos activités.
     

    Descárgate el plano de Ujué
  • Les plus beaux centres historiques de Navarre

    Estella-Lizarra

    Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle la Tolède du nord. Des ponts, des palais et des églises prolifèrent dans ses rues, ainsi que des vestiges de l’ancienne splendeur de cette commune commerciale née à proximité du Chemin de Compostelle.

    Ses monuments romans sont incontournables : le Palais des Rois de Navarre, l’église de San Pedro de la Rúa avec son charmant cloître, le portique de l’église de San Miguel ou le Pont de la Prison. Profitez de l’ambiance d’Estella-Lizarra, et si vous pouvez, assistez à son traditionnel marché du jeudi et sentez dans vos veines cette saveur de Saint-Jacques-de-Compostelle. 

    Descárgate el plano de Estella-Lizarra.
  • Les plus beaux centres historiques de Navarre

    Puente La Reina

    Il s’agit d’un village-rue atypique et d’un carrefour qui sert de point de rencontre entre les pèlerins et les pèlerines des deux branches du Chemin français. À partir de Puente La Reina, le chemin ne fait plus qu’un jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle.

    L’élément principal de la ville est son pont roman élancé qui se marie en parfaite harmonie avec les Églises du Crucifijo et de Santiago, la Plaza de Mena et les maisons seigneuriales de Puente La Reina.

  • Les plus beaux centres historiques de Navarre

    Sangüesa

    La montagne pyrénéenne et les plaines de la Ribera se rencontrent dans la zone centrale, un espace de transition traversé par le Chemin de Compostelle où nous trouvons de petits villages qui méritent d’être visités, comme par exemple Sangüesa, situé à l’est de la Navarre.

    Parmi ses monuments architecturaux se trouve l’église de Santa María –de style roman et Bien d’intérêt culturel– avec une entrée incroyable qui mérite à elle seule les explications d’un guide. En outre, le Palais de Vallesantoro avec un auvent en bois spectaculaire, l’église de Santiago, le couvent de San Francisco de Asís ou le Palais médiéval du Prince de Viana.

    Et à moins de 15 kilomètres de Sangüesa, profitez-en pour découvrir deux joyaux artistiques, le Château de Javier et le Monastère de Leyre, et deux joyaux naturels, les canyons de Lumbier et Arbaiun.

    Descárgate el plano de la ciudad de Sangüesa.
  • Les plus beaux centres historiques de Navarre

    Elizondo

    Au cœur de la vallée de Baztan, ses palaces et maisons seigneuriales sont le reflet de la prospérité apportée par ceux qui revenaient des Amériques.

    Ne manquez pas la visite de son hôtel de ville, de l’église de Santiago -de style baroque- et du pont de Txokoto sur la rivière Bidassoa.

    Et pour finir, quelques conseils : ne partez pas sans goûter son célèbre chocolat aux amandes, et si vous êtes un fan de la Trilogie du Baztan, la visite guidée thématique est incontournable.

    Ce qu’il faut voir et faire dans la vallée de Baztan 

    Qué ver y hacer en el valle de Baztan
  • Les plus beaux centres historiques de Navarre

    Ochagavía

    Sur la montagne de Navarre se trouve ce village pittoresque aux rues pavées, aux grandes maisons imposantes avec des toits à deux ou quatre pans et un cadre naturel magnifique. Un de ces villages des Pyrénées que nous vous recommandons de visiter.

    La rivière Anduña divise le village en deux et vous pouvez la traverser grâce à son pont médiéval. Aucun doute que vous le ferez plus d’une fois pour prendre une de ces photos de vacances que vous n’oublierez jamais.

    Et sachez qu’Ochagavía est l’un des points de départ pour rejoindre l’une des forêts de hêtres et de sapins les plus grandes et mieux préservées d’Europe, la Forêt d’Iraty.

     

     

  • Les plus beaux centres historiques de Navarre

    Zugarramurdi

    Situé au nord de la vallée de Baztan et très près de la frontière avec la France se trouve ce village magique de hameaux blancs entouré d’un paysage toujours vert.

    N’hésitez pas à vous approcher de sa célèbre grotte et du Musée des Sorcières pour découvrir les mystères qui entourent cette commune depuis des siècles.

L’art et les monuments de Navarre

Il est impossible d’expliquer le patrimoine culturel du Royaume sans parler de son architecture majestueuse où les rois, les reines et les souverains de toutes les époques ont apporté leur grain de sel pour nous offrir aujourd’hui une Navarre remplie de châteaux, d’édifices religieux et d’autres bâtiments civils :

L’art et les monuments de Navarre
  • L’art et les monuments de Navarre

    Château de Javier

    Le Château de Javier accueille des milliers de visiteurs chaque année, non seulement pour sa valeur artistique mais également en raison du fait que c’est ici que San Francisco Javier est né en 1506, saint patron de Navarre et des Missions. D’où le pèlerinage populaire connu sous le nom de la Javierada où des milliers de Navarrais parcourent des dizaines de kilomètres à pied pour honorer le saint.

    Cette forteresse médiévale, dont les origines remontent à la fin du Xe siècle, ne manque de rien : elle possède des oubliettes, des mâchicoulis, des meurtrières et même un pont-levis. Et à l’intérieur, vous pourrez également profiter d’une visite des dioramas qui montrent les scènes clés de la vie du saint, ainsi qu’un musée avec l’histoire du château et du village et une pinacothèque très intéressante.

    En savoir plus sur le Château de Javier
  • L’art et les monuments de Navarre

    Cathédrale de Santa María de Pampelune


    La sobriété de sa façade néoclassique contraste avec l’esthétique gothique de l’intérieur du temple, dont la nef centrale abrite le splendide sépulcre en albâtre de Charles III de Navarre et de son épouse Éléonore de Castille. 

    Mais le véritable joyau de cette cathédrale est son cloître où l’on se rend en passant par deux belles portes. Il est considéré comme l’un des plus beaux cloîtres du gothique universel, dont la visite est incontournable. 

    L’idéal serait de faire une visite guidée et, si vous le pouvez, de monter l’escalier du clocher.

    En savoir plus sur Pampelune
  • L’art et les monuments de Navarre

    Cathédrale de Tudela

    Reconnue Bien d’intérêt culturel, de style gothique avec trois imposantes entrées parmi lesquelles se distingue la célèbre Porte du jugement.

    Son cloître roman est l’un des trésors qui s’y cachent et que nous vous invitons à explorer.

    En savoir plus sur Tudela
  • L’art et les monuments de Navarre

    Cerco de Artajona

    Si vous aimez les murailles, vous ne pouvez pas le manquer.

    Ce complexe fortifié est situé dans la zone centrale et possède -tenez-vous bien- neuf tours de défense.

    Cela vous laissera sûrement bouche bée.

    Je veux découvrir d’autres châteaux de Navarre
  • L’art et les monuments de Navarre

    Sanctuaire de San Miguel de Aralar

    Vous devrez monter jusqu’au point de vue où il se trouve, à plus de 1 200 mètres d’altitude.

    Une fois sur place, plus de mille ans d’histoire vous attendent sous la forme d’un bâtiment -plutôt austère- mais qui vaut la peine d’être visité, notamment pour contempler le Retable d’Aralar de style roman.

    En savoir plus sur le Sanctuaire d’Aralar
  • L’art et les monuments de Navarre

    Murailles de Pampelune

    Elles entourent la vieille ville depuis le XVIe siècle et ont été conservées quasiment intactes.

    Vous ne pouvez pas passer à côté car il s’agit également d’un Bien d’intérêt culturel que l’on visite en se promenant -jusqu’à 5 kilomètres- avec de belles vues.

Monastères de Navarre

  • Monastère de Leyre

    Monastère de Leyre

    Mysticisme et nature accompagnent cet ensemble monumental médiéval, l’une des icônes de Navarre.

    Actuellement habité par des moines bénédictins, parmi ses murs se trouvent des tombes des rois, une crypte romane, une voûte gothique et sa célèbre Porta Speciosa.

  • Monastère d’Irantzu

    Monastère d’Irantzu

    Dans la vallée d’Yerri se trouve cette grandiose abbaye cistercienne des XIIe et XIVe siècles.

    Il est habité par des pères théatins qui seront heureux de bavarder tranquillement tandis que vous admirez son cloître élégant et austère de style gothique.

  • Monastère de Fitero

    Monastère de Fitero

    C’est le premier monastère de l’Ordre cistercien de la péninsule, déclaré Bien d’intérêt culturel.

    Son église abbatiale est l’une des plus importantes de cet ordre en Europe et ne manquez de visiter son monastère, son cloître de la Renaissance et ses murs datant de l’année 1185.

Profitez de la culture en direct

En Navarre, on est friands de nouveautés musicales, de concerts en direct, de théâtre et des arts de la scène aussi bien dans de grandes salles et des théâtres coquets que dans des monuments chargés d’histoire ou au cœur même de la nature. 

Des espaces naturels et culturels transformés en des lieux privilégiés pour des tournages de publicités, séries ou films. Qui diriez-vous d'une immersion dans l’univers et le suspense de Game of Thrones, la Trilogie du Baztan ou 3 Caminos ? 

Vivez la culture et le cinéma en Navarre
Profitez de la culture en direct
Chemins avec histoire

Chemins avec histoire

  • Chemins avec histoire

    Le Chemin de Compostelle et son héritage culturel

    Le plus emblématique de tous est le chemin de Compostelle qui marque l’histoire de chaque endroit de Navarre qu’il traverse depuis des centaines d’années.

    On ne peut pas ajouter grand-chose à ce qui a déjà été dit au sujet de ce parcours. C’est l’une des routes les plus connues au monde, à laquelle des milliers de personnes se rendent chaque année et qui a rejoint il y a des années de cela le groupe restreint de Patrimoine de l’humanité.

    Chaque visiteur a un objectif très clair : atteindre Saint-Jacques-de-Compostelle. Mais puisque chaque fin implique un commencement, nous vous invitons à entrer par Orreaga/Roncesvalles et vous laisser envelopper par la culture et l’histoire que vous découvrirez dans l’un des quatre embranchements du chemin.

    Préparez votre téléphone portable car vous aurez beaucoup de photos à faire dans le cadre du tourisme culturel en Navarre

    Llévame al Camino de Santiago
  • Chemins avec histoire

    Le Chemin Ignatien, une route à contre-courant

    Pour suivre San Ignacio de Loyola dans son périple le plus célèbre, vous devrez emprunter le Chemin de Compostelle dans la direction opposée à celle marquée par les flèches jaunes.

    Parce l’objectif se trouve dans une autre ville sainte, Jérusalem, qu’un jeune Ignacio a entrepris d’atteindre à pied en l’an 1522, rencontrant sur son chemin de nombreux pèlerins qui avaient l’intention, c’est le cas de le dire, de lui montrer le bon chemin jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle.

    C’est cet exploit que recrée aujourd’hui le Chemin Ignatien qui, sur 650 km et en 27 étapes, suit les traces du fondateur de la Compagnie de Jésus de Loyola -Azpeitia, Guipúzcoa- jusqu’à Manresa, à Barcelone.

    En chemin, vous trouverez des joyaux tels que Tudela et Le Château de Cortes, pour ne citer qu’un exemple.

    Sans aucun doute une autre star peu connue du tourisme culturel de Navarre.

Fêtes et traditions de Navarre

En Navarre, la culture ne s’arrête jamais. Peu importe la période de l’année où vous nous rendez visite ou si vous le faites en famille, avec des amis ou en single.

Chaque année, de nombreux événements gastronomiques, œnotouristiques et culturels de toutes sortes sont organisés. Spectacles, expositions, concerts...

Festivals et fêtes dans les villes et les villages en l’honneur des saints ou pour exalter -un peu plus- l’identité de la Navarre.

Ver agenda de Navarra
  • Fêtes de San Fermín

    Une fête universelle en l’honneur du saint, mais pas la seule fête patronale dans le Royaume.

  • Pâques

    Avec plusieurs fêtes d’Intérêt touristique national.

  • Festivals ethnographiques

    Qui mettent en avant tout ce qui nous identifie : l’Hommage aux Trois Vaches, le Jour du Berger, l’Orhipean...

  • Festivals gastronomiques

    Il en existe des centaines ! Pratiquement chaque produit a sa fête : journée du poivre, du rosé, de l’asperge, du fromage...

  • Carnavals ancestraux

    En l’honneur de Monsieur Carnaval et Madame Carême.

  • Evénements et spectacles

    Le panneau d’affichage des théâtres et des auditoriums de Navarre bouillonne.

Musées foraux

En visitant la Navarre, vous voudrez peut-être vous plonger dans les secrets de l’histoire et des légendes qui entourent ce Royaume. Alors dites-nous une chose : connaissez-vous un meilleur endroit pour les découvrir que dans les musées ?

Musées foraux
  • Musées foraux

    Musée de Navarre, Pampelune

    L’ancien Hôpital de Nuestra Señora de la Misericordia abrite le MUSÉE -comme ça, en majuscules- de Navarre. À l’intérieur se trouve un vaste échantillon de pièces qui vous font voyager à travers toutes les étapes de l’histoire de la Communauté autonome.

    Parmi ses œuvres figurent notamment la mosaïque romaine du Triomphe de Bacchus du Ier siècle, les chapiteaux romans de l’ancienne cathédrale de Pampelune, le coffret mozarabe de Leyre ou le portrait du Marquis de San Adrián par Francisco de Goya.

    Ce bâtiment cache également une surprise : une ancienne église qui abrite aujourd’hui des certaines d’œuvres les plus représentatives du baroque et de la Renaissance de Navarre.

    En savoir plus sur le Musée de Navarre
  • Musées foraux

    Musée Université de Navarre, Pampelune

    Il expose l’art contemporain d’artistes de premier plan tels que Chillida, Picasso ou Tàpies.

    C’est aussi un centre culturel où se déroulent notamment toutes sortes d’expositions, de spectacles de danse, de projections de cinéma et d’activités didactiques.

    Le bâtiment se trouve sur le Campus de Pampelune et a été conçu par l’architecte navarrais Rafael Moneo.

    En savoir plus sur le Musée Université de Navarre
  • Musées foraux

    Musée Oteiza, Alzuza

    Il s’agit d’un musée monographique dédié à Jorge Oteiza, un des créateurs les plus importants de la sculpture du XXe siècle.

    La collection comporte 1 650 sculptures et 2 000 pièces de son laboratoire expérimental, ainsi qu’une multitude de dessins et de collages.

    Il convient de noter qu’il s’agit de l’une des plus grandes collections monographiques d’art contemporain et un luxe pour le tourisme culturel en Navarre.

    Le bâtiment dans lequel il est situé, un grand cube de béton rougeâtre, est l’œuvre de l’un des amis intimes et collaborateur de l’artiste : l’architecte navarrais Francisco Javier Sáenz de Oiza.

    En savoir plus sur le Musée Oteiza
  • Musées foraux

    Musée du Carlisme, Estella-Lizarra

    Ce musée a un objectif très clair : préserver et diffuser l’histoire du carlisme en Navarre et en Espagne. Par contre, toujours raconté du point de vue historique des XIXe et XXe siècles.

    Ce musée se trouve dans le Palais du Gouverneur qui accueille depuis l’année 2000 une grande partie de l’héritage historique que le Parti carliste a donné en dépôt au Gouvernement de Navarre.

    La collection occupe deux étages : le premier présente des œuvres montrant le carlisme depuis ses origines jusqu’en 1977, abordé depuis différents points de vue.

    Le deuxième étage abrite une exposition temporaire, qui est renouvelée chaque année.

    En savoir plus sur le Musée du Carlisme

Musées archéologiques de Navarre

Trois occasions de découvrir le passé du Royaume à travers les vestiges qui ont survécu jusqu’à nos jours :

  • Musée Villa de Arellano

    Musée Villa de Arellano

    Il expose les vestiges de la vieille ville d’Aurelianum, qui donne aujourd’hui son nom à la municipalité ; construit entre le Ier et le Ve ap. J-C.

  • Musée archéologique d’Andelos

    Musée archéologique d’Andelos

    Un endroit extraordinaire pour voyager dans l’ancien Empire romain.

  • Musée Las Eretas

    Musée Las Eretas

    C’est un village fortifié fondé entre le VIIe et le VIe siècles av. J-C. Découvert en 1991, il est aujourd’hui également reconnu comme Bien d’intérêt culturel.

Autres musées de la Communauté autonome
Autres musées de la Communauté autonome

Autres musées de la Communauté autonome

Soyez attentifs car en Navarre, il y a beaucoup plus de culture au :

  • Musée de Tudela, situé dans la cathédrale.
  • Musée de la Truffe de Metauten.
  • Musée des Sorcières de Zugarramurdi.
  • Musée d’Orreaga/Roncesvalles.
  • Maison natale de Santiago Ramón y Cajal à Petilla de Aragón.
  • Maison-musée Julián Gayarre à Roncal.
  • Musée du Vignoble et du Vin de Navarre d’Olite. 
  • Centre des Fortifications à Pampelune.
  • Ultreia, Centre d’interprétation du Chemin de Compostelle de Pampelune.
  • Musée de l’Apiculture d’Eltso.
  • Musée Muñoz Sola de Tudela.
  • Musée Gustavo de Maeztu à Estella-Lizarra.

Le sport rural en Navarre

Le Herri Kirolak -sport rural- trouve bien évidemment son origine dans les métiers traditionnels des hameaux et des montagnes.

Une tradition séculaire qui conduit aujourd’hui l’association navarraise à se déplacer dans différents endroits du Royaume pour profiter des championnats et des compétitions qui se déroulent tout au long de l’année.

En outre, un grand nombre de nos fêtes sont ponctuées par des événements sportifs ruraux, alors jetez un coup d’œil au programme et profitez-en.

  • Coupe de rondins à la hache

  • Levage de pierre

  • Sokatira

Le Musée Peru-Harri

Ou ce qui est la même chose, le Musée de la Pierre. C’est un excellent moyen de découvrir le sport rural grâce à l’un des plus grands leveurs de pierre : Iñaki Perurena.

Il est situé à Leitza, et attention : pendant la visite, Iñaki lance des irrintzis que l’on entend dans toute la Communauté autonome.

En savoir plus sur Peru-Harri
Le Musée Peru-Harri

Le tourisme culturel en Navarre est, en résumé, le fruit de l’union entre un héritage historique exceptionnel et la fierté navarraise de montrer aux visiteurs le meilleur que son terroir peut offrir.

La bonne nouvelle, c’est que vous avez encore beaucoup à voir et à faire :

Autres activités pour compléter votre visite de la Navarre

  • Gastronomie

    Gastronomie

    Offrez à votre palais l’un des plats les plus authentiques de la cuisine navarraise. Tout cela évidemment bien arrosé avec un vin du terroir.

  • Wellness et bien-être

    Wellness et bien-être

    Une promenade pour respirer l’air pur, une session de spa ou un bon massage sont les meilleurs alliés pour recharger les batteries en Navarre.

  • Escapade urbaine

    Escapade urbaine

    Le week-end a beaucoup à offrir lorsque vous êtes en Navarre. Culture et pintxos vont de pair pour vous offrir le meilleur des loisirs les plus urbains.