La porte du Chemin, les Pyrénées pures et des forêts de hêtres spectaculaires

Orreaga/Roncevaux, une petite enclave splendide... Et spéciale, car ce n’est pas pour rien qu’il s’agit de la porte d’entrée au Chemin de Compostelle dans la péninsule. C’est donc à partir de là que commence, chaque année, le pèlerinage d'une multitude de personnes. Une visite fortement recommandée en raison de sa pertinence architecturale -du pur gothique français- pour la beauté de l’environnement et son importance historique. Et à proximité se trouvent deux villages-rues jacquaires d’essence pyrénéenne : Auritz/Burguete et Aurizberri/Espinal.

Et un peu plus bas, Esteribar, une vallée aussi proche qu'inconnue. Découvrez sa beauté à travers « Les ponts de l'Arga », une proposition pour visiter dix lieux emblématiques, parmi lesquels se distinguent le lac d'Eugi et la vaste forêt de Quinto Real

 

  • Réservoir d’Irabia dans la forêt d’Irati

    Iraty, la reine des forêts

    Et pour apprécier de beaux paysages, rien de tel que de se diriger vers la Forêt d’Iraty : un incontournable de Navarre, quoiqu’on en dise. Une forêt de hêtres spectaculaire avec plusieurs sentiers de randonnée, qui change de couleurs chaque saison et dont les entrailles se trouvent dans le lac d’Irabia. Pour y accéder, vous avez deux options : la vallée d’Aezkoa, connue pour ses greniers à grains, ou la vallée de Salazar, où se trouve Ochagavía, un de ces « villages à voir ». Vous pouvez faire ces activités avec petits et grands, alors n’hésitez pas !

    En savoir plus sur Iraty
  • Couple à vélo le long d’un sentier

    Sentiers et vélo de toutes parts

    De nouveau dans cette zone, avec des sentiers de toutes parts. Un des sentiers incontournables est celui qui borde le lac de Nagore. Ah, et si vous décidez de parcourir la zone sur deux roues, nous vous recommandons deux circuits VTT : le circuit d’Iraty et le circuit d’Eremua.

    Tout sur la randonnée et le VTT

Gastronomie dans les Pyrénées

Dernières recommandations aux touches gastronomiques. Les plats typiques de la zone sont les succulentes côtes de bœuf, les côtelettes d’agneau et les ragoûts de gibier -les pigeons en automne sont sensationnels- ainsi que les champignons et la truite. Et si vous passez par Aoiz, la tarte, un péché très, très sucré.

Dernières recommandations aux touches gastronomiques. Les plats typiques de la zone sont les succulentes côtes de bœuf, les côtelettes d’agneau et les ragoûts de gibier -les pigeons en automne sont sensationnels- ainsi que les champignons et la truite. Et si vous passez par Aoiz, la tarte, un péché très, très sucré.